vendredi 6 février 2009

LE PROJET :

Réactions : 

Les Authentiques

Ferme expérimentale associative et Coopérative basée sur l'authentique, l'agriculture raisonnée dans la Biodiversité.

Présentation du Projet : « Les Authentiques de l'Hérault »
Resocialisation … Réinsertion

I - Notre Action, sa nécessité :
En face d'une réalité humaine et socio-économique du nombre d'allocataires du RMI en Languedoc-Roussillon, de son coût financier et social, notre action projetée s'impose à l'évidence dans le cadre du développement durable.
Le principe de précaution (paramètre essentiel du développement durable) nous fait un devoir d'associer un réchauffement climatique inéluctable à la montée des risques d'un Grand Feu, annoncé comme imminent par les experts. Grand Feu qui menacerait directement et nos Garrigues et nos Cités.
Par ailleurs, le principe de subsidisarité (qui détermine les aides Européennes ) nous a conduits à miser sur toutes les opportunités locales avant de recourir aux aides potentielles.
Face a ces principes Internationaux et a une réalité sociale Régionale et massive, nous proposons une optimisation de la charge importante que constitue l'ensemble des allocataires du RMI dans notre Région. Le tableau ci-dessous résume cette réalité objective.
II - Effet escompté sur la charge de solidarité :
Si nous partons du constat suivant, notre projet a pour ambition de limiter l'augmentation de cette dépense publique par un report d'affectation
Bénéficiaires RMI en LR 75 720 en 2007
Bénéficiaires RMI Hérault 29 298 en 2008
Répartition des 2003 : Dépenses Précarité Languedoc-Roussillon
Précarité : 22 % (API, AAH, RMI), familles inclues
317 310 000 Euros

Effets escompté sur les destins personnels :
La précarité sociale et économique peut à l'origine d'aliénation supplémentaires (dépendances aux toxiques tabac, alcool, drogues etc. et conduites à risques).
Cet état de mal-être peut aller jusqu'à l'acte suicidaire ou à des pulsions agressives voir délinquantes ( agression physique ou acte de malveillance, dégradation des biens personnels ou publiques).
Intervention de Mme Josianne COLLERAIS (Vice-Présidente du Conseil Régional et Présidente des Commission Culture et Patrimoine et Jeunesse et Prévention Santé, lors du Colloque Prévention Suicide du 5 février 2009 à Nîmes.



III - L'intérêt social - L'intérêt économique
Toute réinsertion sociale et réintégration dans la vie active est économiquement profitable;
Ce profit se retrouvant tant au niveau de la personne que d'une société et de sa gestion.
Dans le cadre général des principes plus haut énoncés et de l'application de la Charte de l'Environnement adossée à notre Constitution, nous citerons à titre d'exemple parmi d'autres, le Diagnostic établi pour l'Intercommunalité du Pic Saint Loup sous forme d'un État Initial de l'Environnement
Il ressort clairement de ce document, qu'une fois définies les grandes orientations intégrant les grandes réalités territoriales, il faudra bien miser sur des acteurs locaux bien ancrés pour décliner des projets pertinents.
Les grandes structures régionales devraient être là non pour assumer ces initiatives pertinentes, mais pour les accompagner, à la demande, tout particulièrement au niveau de la formation.
- La prévention
La prévention prendrait la forme d'un agro-pastoralisme réactivé.
Elle inclurait également des missions d'alerte et veille immédiates (Face aux incendies et à toute agression).
- L'Eco-Tourisme
La valorisation paysagère et patrimoniale contribuerait à une optimisation de l'Eco-Tourisme.
Notre projet a donc pour finalité objective de contribuer à la mise en valeur d'un espace de Garrigues, qui sera occupé en permanence par des personnes allocataires du RMI, dument encadrées et bénéficiant d'une formation approprié au milieu.
D'autres retombées de notre action sont raisonnablement a escompter dans le cadre de l'Eco Tourisme par le biais d'une valorisation paysagère et patrimoniale.

IV - Esprit de notre démarche

« Tout part de l'individu » Jaurès..
Nous avons donc écouté et entendu les demandes formulées par des groupes de bénéficiaires du RMI et autres groupes qui sont en Art Thérapie .
Notre réflexion et notre démarche partent de cette réalité humaine:
Dans le cadre d'une Ferme expérimentale associative basée sur une agriculture raisonnée et la Biodiversité.
Le projet des Authentiques part de là et tient compte des réalités plus haut énoncées.
Le propos de ce projet est de faire redécouvrir et donc de revaloriser un certain type de vie productive, en terme de services et de biens.
Par une productivité personnelle c'est la réinsertion sociale qui est visée.
L'authenticité est liée au sens que donnera notre bénéficiaire à sa production et par là a sa contribution sociale.

V - Montage Financier projeté :
Première attente : la mise à disposition d'un grand espace de inexploité garrigue. ( La Région, le Département et les Communes ).
Financement (Equipement) :
Autres intervenants :
- La Fondation de France
- Le Ministère de la Jeunesse et des Sports
- La Caisse d'Epargne et le Crédit Agricole
- Certaines grandes enseignes dans la distribution des biens et des services.
- DRASS, URSSAF.
- L 'Europe .
VI - Montant global du projet :
Voir la page Budget Global et
Détail du Budget Aménagement terrain
Espace LudoEducatif
Habitat et espaces couverts
Les communications extérieures
Culture et Art Thérapie
Les moyens de déplacements

VII - Porteurs du Projet :
Un groupe à caractère coopératif d'Allocataires du RMI “Les Authentiques de l'Hérault” structurés encadré par les Associations suivantes membres du collectif:
Association Parents-Brisés, Le Liem
et des intervenants et associations de tous horizons travaillant dans la transversalité.

INTRODUCTION AU PROJET LES AUTHENTIQUES

Réactions : 
En premier, quelques chiffres pour situer le projet "Les Authentiques"dans sa conjoncture
2005 : 80 600 personnes touchant le RMI, le Languedoc-Roussillon occupe le 1er rang des régions françaises.
Près de 8% de la population régionale de moins de 65 ans vit avec le RMI (contre 4,3% au plan national).
Par ailleurs, l'ancienneté dans le dispositif RMI géré par les CAF est plus élevée qu'au niveau national.
Près de 11% de la population régionale est couverte par la CMU-C (8% au plan national).
Les allocataires du RMI en bénéficient de droit.
La population couverte est jeune : 43% a moins de 20 ans.(Données de la DRASS)

2007 29 591 Allocataires du RMI dans l'Hérault.

2008 Constat
* l'urbanisation a mis en contact la ville et la garrigue. Désormais, si la forêt brûle, les maisons peuvent brûler aussi. Des vies même sont menacées ;
* l'élargissement des chemins, la pénétration des véhicules (de loisir ou de travail) multiplient les risques d'incendie ;
* toute exploitation de la garrigue ayant disparu, le couvert végétal se développe. Mais par endroits il se fait si dense, qu'il en devient impénétrable. Nombre d'espèces végétales et animales, qui étaient adaptées à un milieu de clairière, sont menacées. Parallèlement, dans ces garrigues devenues maquis, les incendies se propagent plus vite ;
* enfin, par effet de retour, c'est le reboisement lui-même qui fragilise la forêt : pour des raisons de moindre coût, pour plus de rapidité de résultats, on a replanté en résineux3. Dans les terrains très appauvris, c'est, de plus, la seule façon de reconstituer une ambiance forestière, quitte à implanter des feuillus par la suite. Or, les pinèdes sont beaucoup plus vulnérables au feu que les taillis de chênes-verts.


Prévention des incendies de forêt (Dossier de presse 2008) Ministère Agriculture (Texte)

LES ORIENTATIONS DE LA POLITIQUE DE PRÉVENTION

1 - Prévoir le risque et traiter les causes

2 - Surveiller les forêts pour détecter les départs de feux et intervenir rapidement

3 - Équiper, aménager et entretenir l'espace rural dont l'espace forestier

4 - Informer le public et former les professionnels


Réflexions :
Le coût d'un incendie de forêt n'est jamais véritablement chiffré.

La destruction de bâtiments, de lignes électriques ou téléphoniques, d'infrastructures routières ou ferroviaires, de panneaux, de clôtures, de récoltes, n'est jamais détaillée.

Les coûts indirects, mobilisation des secours, immobilisation des populations, des secteurs d'activité, ne sont jamais évalués.

Les pertes en bois d'œuvre, de construction ou de chauffage sont difficiles à établir.

Comment encore évaluer, fiduciairement, la perte d'une espèce végétale ou animale rare ou menacée de disparition ?


* Bilan stratégique du rapport annuel de performances 2007
Henri MASSE Directeur de la défense et de la sécurité civiles

récapitulation des objectifs et indicateurs de performance

OBJECTIF 1 : Assurer un appui aérien à la lutte contre les feux de forêts

- Indicateur 1.1 : Disponibilité opérationnelle de la flotte de la base d’avions de la sécurité civile par flottille durant la "saison feux"

OBJECTIF 2 : Optimiser le coût d’exploitation de la flotte de la base d’avions de la sécurité civile (BASC)

- Indicateur 2.1 : Coût total de l’heure de vol de la flotte de la BASC par flottille

OBJECTIF 3 : Optimiser la capacité des moyens terrestres nationaux de lutte contre les feux de forêts

- Indicateur 3.1 : Disponibilité des véhicules spécifiques de la lutte

contre les feux de forêts des unités d’instruction et d’intervention de la sécurité civile

En 2004 , il y avait 7 avions et 2 hélicoptères à la charge du département de l'Hérault en prévention des risques d'incendies. Plus une attente des secours de l’Etat par le biais de la flotte aérienne, qui était jugée insuffisante par Michel Gaudy, président du Casdis 34 et vice-président du conseil généra.

D'après le mémoire 2006 d'Émilie LAFARGE :3ème année Ingénieur Forestier (MTDA)

Adage français un incendie de forêt se maitrise très rapidement si l'intervention est inférieure à 10 minutes : moins de consommation de moyens, de vies et de forêt. Programme "Fire Paradox".

Statistiques d'après la base de Données Prométhée

430 incendies entre 2006 et 2008 pour l'Hérault (Exemple Montferrier sur lez, aux portes de MONTPELLIER 18 ha entre 2006 et 2008, 3 ha Saint clément de riviere - 19 ha a Grabels.

15 Départ de feu sur la même période à Prades le Lez - 7 à Restinclières - 29 Saint Clément de rivière - 13 Saint Mathieu de Tréviers etc... d'après ce même rapport 54% de ces feus sont de causes inconnues.


Coût du suivi et des causes probables d'incendies de forêt:

- Le réseau MétéoOrage : une station côute 30 000 €uros plus 3000 €uros annuel d'entretien et maintenance, sans compter son raccordement électrique et téléphonique.18 stations gérées par Météo France.

- Le guet terrestre : Durée de 2 à 7 mois selon les conditions climatiques 24 heures sur 24. Coût d'installation d'une tour de guet entre 100 et 150 000 €uros d'installation plus un entretien annuel de 1000 à 2500 €uros. Coût de la surveillance mobile


Ministère de l'Agriculture en 2005 : 4334 journées de surveillance pour 1 855 442 €uros soit 248 €uros la journée.Plus 75 à 100€uros la journée de patrouille prise en charge par SDIS.


Coût du guet aérien :

Budget annuel du BASC 60 millions d'Euros


Une des conclusion de cette étude est que la formation de guetteur est primordiale et peut-être rendue attractive, l'éfficacité des guetteurs est dans l'état actuelle des connaissance incontestable.L'utilisation de camera est envisageable Type Fire Watch, mais l'intervention humaine (avec le formation de nouveaux CCFF) dans la maintenance aussi bien de ces matériaux, que de la forêt est primordiale.

Voir le projet de réinsertion sociale en Haute Corse.

Déclaration à la préfecture de la Haute-Corse.

ASSOCIATION L’ALBITRU. Nouvel objet : préservation des ressources environnementales et développement économique de la commune de Pietracorbara par l’insertion ou la réinsertion économique et sociale de personnes, qui ne pourrait être assurée dans les conditions normales du marché local ; les champs d’action de l’association sont : la prévention et la lutte incendie, la protection de la nature et de l’environnement, l’amélioration du cardre de vie, le développement local durable, la remise en valeur, l’entretien et l’exploitation du patrimoine rural, qu’il soit agricole, bâti ou environnemental (restauration des châtaigneraies et oliveraies, création de vergers, entretien et réparation des murs de terrassement et du réseau d’irrigation, fontaines et canalisations, nettoyage et aménagement des berges de la rivière, etc., et toutes initiatives permettant le développement des activités de la vallée de Pietracorbara. Siège social : chez Mme Papin (Patricia), 20233 Pietracorbara. Date de la déclaration : 7 janvier 2004.

Les Authentiques

Ferme expérimentale associative basée sur l'authentique, l'agriculture raisonnée et la Biodiversité.

Affirmation de Jaures: « tout part de l'individu »...nous avons écouter et entendues les demandes de nos amis des groupes de bénéficiaires du RMI et autres groupes qui sont en Art Thérapie et nous avons élaboré une réflexion et consultation fédérée autour du projet : Les Authentiques

Le propos de ce projet est de faire redécouvrir et donc de revaloriser certains produits ainsi qu‘un réel type de vie.

Et ce à tout propos.

Échanges, coopération, partage, revalorisation, prise de conscience, aide voire assistance.

A l’instar de mouvements de plus en plus présents, une réadaptation au milieu et à la terre, à une certaine coopération sont impératives.

En prenant en compte les besoins et les préoccupations actuels au niveau de la gestion de nos territoires :

1 - Le secteur de la viticulture est largement sinistré.

2 - L'état de nos garrigues est des plus alarmant, risque majeur de vastes incendies avec un cout en prévention et en vie humaine qui pourrait être désastreux.

3 - Un éco-tourisme qui pourrait être développé et promu par une mise en harmonie de notre environnement avec les besoins sécurisés de cette activité.

- Une ébauche de solution, à ces problèmes majeurs, pourrait être abordée et expérimentée dans notre ferme laboratoire, qui se propose d'explorer à travers une expérience économique solidaire et sociale les différents problèmes notamment celui de la transversalité entre le scientifique et le social économique.


Le pourquoi ce projet par Jacqueline en collaboration avec Robert


L'instigatrice : Jacqueline l'instigatrice de départ.

Formée et expérimentée en Comptabilité, Travail Social et diverses formes de Thérapie.Intervenante Sociale depuis 8 ans,elle accompagne les bénéficiaires du RMI sur leur parcours d'insertion ou de réinsertion sociale et professionnelle, en conventionnement avec le Conseil Général de l'Hérault.

Définition de l'Authentique :

Qui a une vraie valeur, qui est original .(Qui existait à l'origine, qui date de l'origine , les grands originaux de la nature...)
Comme s'il n'était pas moins difficile, ni moins dangereux d'échapper aux idées convenues, aux sentiments acquis, aux mœurs banales d'être, en un mot, authentique que de vaincre un instant la distance ou la pesanteur.
PAULHAN, Les Fleurs de Tarbes, 1941, p. 197.




Définition agriculture raisonnée : L'agriculture raisonnée est un mode de culture et d'élevage dont l'objectif premier est de réduire la quantité de substances chimiques utilisées, et de minimiser leur impact sur l'environnement.

À l'origine sans garanties officielles ni contrôle, elle s'est dotée en France depuis mai 2002 d'un cadre officiel, cependant, pour l'heure, moins rigoureux que celui de l'agriculture biologique.

Validation sociale du projet :

Validation des apports du bénévolat :

Elle porte sur ,au moins, deux points:
1 - Le temps de travail accordé
2 - Les frais consentis ( déplacement, communications etc) ;

Par ailleurs, cette validation doit être établie sur toute la durée annuelle du projet y compris son évaluation, inclure les apports prévisibles de tous les bénévoles.
Échelle de validation en cours d'élaboration, sur des attitudes comportementales ( nombre de cigarettes consommées et consumées, rapport à l'alcool et autres addictions etc..) en début d'insertion dans le projet. Cette évaluation sera continue et suivie par les responsables de l'encadrement du projet.
S'agissant d'un projet à caractère nettement social, cette évaluation devra prendre en compte l'économie réalisée au niveau de la collectivité ( en soins, en hébergements, en assistance) et surtout du fait de la transformation d'un assisté en productif ou en autonome.
Pour l'évaluation, elle prendra aussi en compte des objectifs de type affectif, nous nous donnons pour buts de déterminer les effet qui suivent au niveau du comportement de la personne, conduites relationnelles objectivement plus autonomes et plus constructives,(indicateurs...)
- conduites en situation-problème plus réactive et plus responsable ( définition des critères)

Un bilan initial et personnalisé sera dressé et sera comparé à des bilans en suivi et en fin de prise en compte.
Notre projet nécessite que nous nous rapprochions de l'ESS ( Economie Sociale et Solidaire).

Inscription de ce projet
La Charte de l'environnement et dans l' Agenda 21 ainsi que le SCOT

Qui est entrée en vigueur le mardi 2 mars 2005, suite à la publication de la loi constitutionnelle du 1er mars 2005.
Art. 1er. - Chacun a le droit de vivre dans un environnement équilibré et respectueux de la santé.
Art. 2. - Toute personne a le devoir de prendre part à la préservation et à l’amélioration de l’environnement.
Art .5. - Lorsque la réalisation d'un dommage, bien qu'incertain en l'état des connaissances scientifiques, pourrait affecter de manière grave et irréversible l'environnement, les autorités publiques veillent, par application du principe de précaution, à l'adoption de mesures provisoires et proportionnées afin d'éviter la réalisation du dommage ainsi qu'à la mise en œuvre de procédures d'évaluation des risques encourus. (Totalité de la Charte )

La piste BRF (Les Bois Raméaux Fragmentés) et la Terra Preta

Réactions : 
La piste BRF (Les Bois Raméaux Fragmentés) et la Terra Preta

Les BRF Permettent de cultiver sans labour, sans engrais et sans eau (ou très peu) des végétaux alimentaires ou non.
Notre consultant Marc CARIBEN Producteur de Plants de Fleurs et de Légumes Route du Boulodrome direction de Brissac Saint Beauzille de Putois Téléphone 0467 733 516 courrile .
Il utilise aussi le charbon de bois basse température qui produit la Terra Preta ou la terre noire (terra preta en portugais) est un sol anthropogénique (c'est-à-dire d'origine humaine) d'une fertilité exceptionnelle due à des concentrations particulièrement élevées en charbon de bois,( basse température ) et matière organique et nutriments tels que azote, phosphore, potassium, et calcium.

Remerciements à Marc CARIBEN pour cette information prometteuses dans notre projet.