dimanche 5 avril 2009

Projet Habitat Troglodyte en Garrigues

Réactions : 

Après de nombreuses discutions et recherches, nous envisageons l'habitation de la Ferme expérimentale sous la forme d'un habitat troglodytique pour les Troglodytes de l'Hérault, pour les raisons suivantes: l'expérimentation est un de nos objectifs.
1 - Protection des personnes contre les risques d'un feu de Garrigue.
2 - Isolation naturelle par la terre des Garrigues, économie d'énergie et régulation des températures.
3 - Intégration aux paysages des Garrigues, donc respect pour la nature et l'éco-tourisme.
4 - Confort pour les 3 familles allocataires du RSA ( une mère isolée et ses 2 enfants, une mère isolée et ses 4 enfants et une personne isolée ) qui auront en charge l'entretien et le déboisement régulier des alentours immédiats de l'habitat et le gardiennage du site.

Vous pouvez zoomer en cliquant sur la photo.

Contraintes :
-L'habitation ne devra pas dépasser de plus de 1m20 la surface du sol de la colline dans laquelle elle sera implantée, afin de préserver le paysage mais aussi permettre à la lumière naturelle de pénétrer le bâtiment sur toute sa périphérie ( économie d'énergie et respect de la luminothérapie ).
Les vitrages seront sécurisés et devront permettre une isolation phonique et thermique suffisante.

- La surface au sol étant estimée ce jour à 1305 m2, la toiture en panneaux photovoltaïques et panneaux pour chauffage solaire, pourra recevoir 570 m3 d'eau de pluie pour l'année ( source ), ce qui pourra couvrir largement la consommation de 10 locataires non responsables de leur consommation en eau.

- Penser à l'économie des eaux en installant des robinets spéciaux et en récupérant les eaux grises ( lavages, douches ) afin de les recycler en eaux d'arrosage ( utilisation de lessives et de détergents spécifiques et écologiques )

- 2 cumulus solaire d'une capacité de 500 litres chacun pour pouvoir aux activité sportives sur le site et l'hygiène ) et aussi avoir 2 cumulus limite le risque de panne complète de la fabrication d'eau chaude.

- Implantation de 4 citernes DFCI de 120 m3 à proximité de l'habitation, afin d'assurer le stockage des eaux de pluie et assurer en plus la sécurité incendie et permettre le ravitaillement des pompiers ( proximité ).

- Implantation d'une éolienne a axe vertical offrant un confort d'utilisation ( bruit et orientation optimale aux vents dominants ) et complémentaire de l'installation photovoltaïque.

- Implantation de toilettes sèches ( économie d'eaux ) qui permettrons avec certaines déjections animales et des résidus organiques de créer une cuve de méthanisation, autre source d'énergie renouvelable pouvant fournir du gaz pour la cuisine , l'éclairage et la serre.

- Nous devons aussi envisager l'implantation d'autres DFCI pour permettre les apports en eaux aux bétails et aux plantes. ces BFCI pourront faire parti du projet récupération des eux de ruissellement.

Maintenant que le cahier des charges commence a prendre forme, nous allons prendre contact avec nos amis élèves en architecture et nos partenaires archi pour affiner le projet.