samedi 20 juin 2009

Elevage de Broutards Aubrac dans la Garrigues

Réactions : 

Visite de la ferme EARL TEISSERENC 34380 Saint Martin de Londres

Broutard-2.jpg


Élevage de veaux "Broutard" en plein air, de race Aubrac.
Ce type d'élevage que Pascal TEISSERENC a démarré en 1984 dans les Garrigues Héraultaises. Cette race rustique réputée pour la qualité de sa viande permet a celui-ci de valoriser des territoires difficiles.
Deux périodes caractérisent son élevage d'environ 150 têtes.
L'hiver, les vaches vêlent en garrigues. Elles se nourrissent sur les parcours et avec les foins produit sur l'exploitation ( 80 hectares ) sur les 1 000 hectares de Garrigues .
L'été, elles partent en transhumance avec leurs veaux dans les montagnes des Pyrénées Orientales.
Une qualité de viande exceptionnelle, le veau "Broutard" se nourrit du lait maternel et des pâturages. Avant la vente, il reçoit un complément à base de foin et de céréales (production sur exploitation).
Cette élevage se fait dans le respect de la nature et la commercialisation de cette viande, et en partie non négligeable par de la vente directe, en respectant le passage par un abattoir et une salle de découpe agrées.
Les colis sont composés de 20 à 25 Kg de viande conditionnée sous vide en sachet d'une ou 2 tranches. ( Le sous vide garantissant une hygiène alimentaire et un grand confort d'utilisation ).
La vente directe se fait sur la période d'octobre à juin au prix départ de 12,30 €uros pour l'année 2009.
Pour tout renseignement Monsieur Pascal TEISSERENC tél. 0467 550 329 ou 0613 434 784 ou par courriel : earlteisserenc@terre-net.fr
Nous remercions celui-ci pour son accueil

Important :

Compte tenue des mauvaises conditions météo (hiver), et du lieu limité des prise de vue, cette vidéo n'est pas représentative de son élevage sur l'année. Nous allons reprendre rendez-vous afin de réaliser des prises de vue qui se feront au printemps, sur des parcours ou prairie et non sur des zones sur pâturés.Qui représentent une expérience intéressante dans la lutte contre les incendies, mais ne montrent pas la globalité de l'utilisation de troupeaux bovins dans celle-ci (le défrichage et la culture dans le but de nourrir ce même cheptel n'est pas non plus à négliger).

Broutard-1.jpg
Vidéo en Hiver




Je suis désolé, mais le bétail est en estive ( dans le Pyrénées, donc il faudra attendre qu'il rentre, pour le prochain tournage

Les potentiels Emplois de la Garrigue

Réactions : 
Réflexions partagées avec Jean-Paul Salasse Directeur des écologistes de l'Euzière au Domaine de Resticlières, sur les axes possibles de développement durable et de créations d'emplois dans la Biodiversité en intégrant la prévention des incendies, la mise en valeur du patrimoine et quelques emplois utiles à l'ensemble des citoyens.
Fabrication et utilisation du BRF ( Bois Raméal fragmenté ), maraîchage, pastoralisme et élevage de poulets de pleins air pour en plus entretenir le paysage et produire des produits de qualités.
Qu'est ce qu'on attend pour faire des heureux ??


Culture céréalière et Vignes AOC en Garrigue

Réactions : 

Interview de Messieurs Alain et Henry BRETON
Exploitants Agricoles : Céréaliers, Alain Breton a été contacté, en 1994, pour remettre en culture 26 hectares de friche dans le domaine de Restinclières. Ils sont aussi Viticulteurs ( Domaine DESVABRE ) téléphone 0467599156
Lors de cette rencontre, ils nous ont présenté leurs méthodes de travail, aussi bien de la vigne que des parcelles céréalières qu'ils ont sur le domaine de Restinclières ( Ils sont locataires du Conseil Général et jouxtent La Maison de l'Environnement, ainsi que les bureaux des Ecologistes de l'Euzière) .










Ils nous répondront que malgrès leur charge de travail ( ils nous ont reçu à 19heure et ils étaient aux champs depuis 6 heure ce même matin ), ils sont prêt à collaborer au projet des Authentiques et a faire évoluer leurs méthodes de travail dans une réflexion de plus en plus basée sur l'Agriculture Raisonnée, a la seule condition que notre accompagnement ne soit pas une charge de travail supplémentaire et non rentable, car l'expérimentation pronnée par des blouses blanches et des cols cravatés les effraient. Nous avons hors camera évoqué les pièges financiers tendues par le Crédit Agricole et par les politiques d'agriculture expensive dans lesquels nombreux de leurs compagnons sont tombés.
Le niveau d'étude : Bac STAE pour Henri ( Héritier du domaine )
Leur constat sur leur activité céréalière, malgrès le déficite de la balance commerciale sur le marché du Pois Chiche, la France est importatrice de pois chiche Une culture bien adaptée au midi de la France Le pois chiche s'est bien acclimaté au Sud de la France. La culture valorise les sols secs et elle est excellente en rotation, notamment en 3ème année après un blé dur. Avec l'appui de l'UNIP et de l'ITCF, la production est aujourd'hui bien maîtrisée. Une seul mise en garde : le pois chiche est sensible à l'excès d'eau !"
Nos interlocuteurs étant producteurs de semence dans ce légumineux, se plaignent du manque de metteur en marché pour leur achateurs de semences. La demande étant importante de part la culture gastronomique Méditerranée et du flux migratoire des pays du Magreb.


Vidéo sur Domaine DESVABRE....




Nous les remerçions de leur accueil et espérons une collaboration fructueuse dans notre projet et avons appréciée avec modération la dégustation de leur Cuvée Pic Saint loup (Rouge) qui nous a accompagné dans notre retour en bicyclette ( c'est Edith qui l'avait dans son pannier ... bonjour la réputation qu'elle c'est faite lors de la traversée du village )