dimanche 6 septembre 2009

Ma lessive écologique

Réactions : 
En partant de la maxime « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme » attribuée à Lavoisier, ou simple reformulation d'une phrase d' Anaxagore de Clazomènes : « Rien ne naît ni ne périt, mais des choses déjà existantes se combinent, puis se séparent de nouveau ».
Donc, dans l'attente de nouveaux Rendez-vous pour notre projet " Les Authentiques de l'Hérault " avec les politiques de la Région ( qui doivent avoir plein de promesses à faire à l'approche des élections Régionales ).
Je teste pour vous et je partage : ( depuis le partage de cette pratique en compagnie de ma Grand-Mère maternelle, je n'ai donc plus utilisé ce procédé depuis ma première jeunesse, lors de l'utilisation de ce procédé pour blanchir les draps )

Ma Lessive à base de cendres : ( Modernisation de la lessive de ma grand-mère )
Pourquoi :
Les cendres contiennent de la potasse. Cet alcali permet d'éliminer la graisse et de détacher. C'est pour moi LA LESSIVE ECOLO par excellence, car j'utilise des noix des noix de lavage ( mais elles prennent l'avion )
Les saponines sont des tensioactifs naturels que l'on retrouve, en quantité variable, dans de très nombreuses plantes (dans des fruits et les graines, les coques des noix, les racines etc.).
La plante produit ces saponines pour, entre autres, se protéger contre les insectes et les maladies (bactéries, champignons).
Arbre à savon Sapindus mukorossi Sapindus trifoliatus noix de lavage, soap-nut Provenance : Asie. dont Chine, Japon, Inde, Népal (Himalaya en général) Produit utilisé : péricarpe (coques)
(écorce) sapogénines sapindoside A , B. mukurosside concentration 15 à 30% par pericarpe (coques de la noix)

Process de fabrication :

* Je fais parfois une paella, bohémienne, ratatouille ou un plat au feu de bois, j'ai donc des cendres de cyprès, oliviers, vignes dans mon barbecue, donc...
Comme vous le voyez sur la vidéo, première action enlever les trop gros morceaux de charbon de bois et les bouts de fer et agrafes des cagettes qui peuvent servir comme petit bois d'allumage.
- Ensuite, remplir le seau avec de l'eau tiède ( en été c'est facile, l'eau qui coule en premier d'un robinet extérieur est souvent tiède )
- Remuez, en faisant toujours attention aux agrafes et faire un premier filtrage des morceaux de charbon de bois qui flottent.
- Fermer et laisser reposé minimum 24 heures en remuant de temps en temps. ( 48 heures dans mon premier essais et mise du bidon au soleil )
- Trois Premiers filtrages avec un tamis et un deuxième type de filtrage avec du papier ( essuie-tout) 4 passages dont le dernier dans l'entonnoir ( stockage dans un ancien récipient de Javel rincé abondamment )
- Ne pas omettre de fabriquer une étiquette mentionnant : la date de fabrication, la composition de votre produit et les dangers éventuels.
- Mettre dans un ancien flacon (récupération ), vous pouvez mettre quelques gouttes d'huile essentielle ( lavande, thym etc.. ) et utiliser comme une lessive liquide dérivée industrielle.

Approche économique :
- Je vous conseille de passer par une étape que j'ai zappée ( une partie du deuxième filtrage peut se faire avec de vieux torchons ) plus économique en papier essuie-tout.
Deuxième conseil, après un premier test, passer à une fabrication plus importante de lessive car vous utiliserez autant d'eau de rinçage des ustensiles et guère plus de papier de filtrage, surtout si vous utilisez des torchons usagés pour une phase de filtration.
- Pour fabriquer 3 litres de lessive de cendres quelques feuille d'essui-tout et de l'eau ( 4 rouleaux essuie-tout marque distributeur 1,50 €uros ). Prévoir environ 3 heures de votre temps pour la fabrication et surtout le filtrage de votre lessive.
- Vous pouvez comparer ce prix avec une lessive industrielle marque distributeur pour 5 Euros ( 3 litres environ 25 doses )
ou Une lessive liquide ultra concentrée distributeur plus conforme à notre fabrication pour 4,70 Euros pour un litre

Les lessives industrielles contiennent :
* des détergents (alkylbenzène-sulfonate,savon, lauryl-sulfate, dodécylbenzène-sulfonate, etc.) ;
* des composés alcalins (borates, carbonates comme le carbonate de sodium) ;
* des agents séquestrants, improprement appelés anticalcaires,(métaphosphates, polyphosphates, zéolites, EDTA, NTA, citrates, phosphonates).
* des produits complexants, appelés aussi agents antiredéposition (ex : carboxyméthylcellulose, phosphonates) ;
* des enzimes, qui dégradent les molécules organiques en les fractionnant en plus petites particules.
* des agents de blanchiment (perborates, percarbonates tels que le percabonate de sodium, peroxydes) ;
* des azurants optiques, qui absorbent des rayons ultraviolets et réémettent de la lumière bleue, de sorte que le linge paraît plus lumineux et plus blanc ;
* du ballast, matériau granulaire de remplissage qui facilite la manipulation des poudres ;
* de l'eau, si la lessive est liquide.
* des conservateurs
* du parfum : La plupart des parfums utilisent des ingrédients synthétiques, faits à base de pétrole.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire