jeudi 25 juin 2009

Le Languedoc-Roussillon redevient-il territoire Féodal ?

Réactions : 

Comme vous le savez, si vous avez parcouru nos blogs, nous avons comme projet l'implantation en garrigue d'une ferme expérimentale basée sur la ré-insertion et la re-socialisation dans des activité respectueuses de l'environnement, nous recherchons donc des appuis auprès des élus du peuple de France, pour que ceux-ci mettent à la disposition d'une partie des Hommes des plus démunis (dans notre cas des allocataires du RSA ) des espaces de garrigue inemployés et inexploités, appartenant aux citoyens Français, puisque ces domaines sont Départementaux, donc à notre analyse : bien public.

Nous contactons donc les différents acteurs territoriaux et à la demande du cabinet du Président VEZINET, prospectons les lieux qui nous semblent répondre aux besoins de proximité et d'accessibilité des différents intervenants. Afin que notre projet puisse trouver son expression. Nous avons retenu comme site potentiel, remplissant ces conditions,

Le Domaine départemental de Restinclières :
Présentation :
- A travers l'ouverture au public , le Département de l'Hérault invite les Héraultais à partager la richesse et la diversité de notre patrimoine culture .
La plupart des domaines départementaux offrent aussi tout au long de l'année, la découverte de châteaux, jardins et églises, mais également de sites archéologiques et du patrimoine industriel et technique.
Le Département manifeste ainsi son engagement auprès de ceux qui oeuvrent pour la conservation et la valorisation du patrimoine.
Ce service Public du Département de l'Hérault est rattaché au Pôle environnement, eau,cadre de vie et aménagement rural. Toutes ses activités sont gratuites.· Lieu vivant d'initiation et d'éducation à l'environnement, MDE accueille le grand public et les scolaires. · Espace d'échanges, elle développe des partenariats avec les associations d'éducation à l'environnement, les milieux universitaires et de la recherche. · Pôle d'informations et de conseils sur l'environnement, elle répond à vos questions ou vous oriente vers son réseau de partenaires · Centre de documentation et d'information multimédia en environnement, elle aide à la recherche documentaire.

Nous avons donc pris contact avec Mme MION ( Directrice de la Maison Départementale de l'Environnement M.D.E ) et Mme BOURNAZEL ( Responsable de la communication ), qui ont pris avis et contact avec le bureau du Président, afin d'avoir son accord pour nous recevoir.
Nous remercions Mme BOURNAZEL pour son accueil et ses encouragements et son écoute.
Madame la Directrice MION, pour sa part n'a pas désiré que son intervention soit filmée, nous allons donc essayer de retranscrire le plus objectivement possible nos ressentis et ses réponses à nos questions.

1 - Budget d'action de la MDE environ 150 000 € ( stabilité depuis quelques années, ce budget sert à financer des actions de sensibilisation associatives ou autres ), les frais de fonctionnement et de salaires étant pris en charge par le Département ( 17 emplois sur le Domaine de Restinclières et 2 fois 2 postes sur d'autres lieux )
2 - Nous l'avons ensuite interrogée sur la vision environnementale et écologiste de la première tranche de travaux de rénovation et d'aménagement des abords du Château.

Visite guidée : ( Tous ces travaux sont réalisés en vue de garder la possibilité de faire classer monument historique ( peut-être un jour ?), ce château et ses jardins, actuellement non classés)
Au vu de la vidéo que nous avons tournée en tant que citoyens responsables et curieux d'informer dans la transparence prônée par Nos Élus, nous vous laissons seuls juges de la pertinence des réponses à nos questionnements.

* Utilisation du béton assez importante à notre avis .
réponse sur cette utilisation :" permet de limiter les risques pour les visiteurs du site ( risque de chutes si les murs étaient en pierres sèches ...) et le béton, jusqu'à preuve du contraire, n'est pas considéré comme non écologique, ainsi que les divers métaux employés dans les escaliers intérieurs et le grand ascenseur." dixit Mme la Directrice.
" L'emploi du béton limite aussi l'entretien des espaces ouverts au public et de plus, le nombre de visiteurs étant important, l'usure de matériaux plus écologiques nécessiterait davantage d'entretien ".

Votre avis, aide et don en cliquant ici

3 - L'utilisation des ateliers d'insertions pour effectuer ces travaux a-t-il été envisagé ?
Ces constructions n'ont pas été majoritairement confiées à des chantiers d'insertions, car ceux-ci sont jugés peu rapides, peu efficaces et difficiles à superviser dans le temps.

Caddy-environnemental.jpg

4 - L'utilisation du métal pour contenir les pierres sèches constituant les murs dernièrement implantés sur l'ancienne oliveraie ?
Approche environnementale que nous avons jugé peu pertinente dans sa modernité, pas forcément écologique ni patrimoniale.
Rappel ! Patrimoine : ensemble des biens hérités des ascendants ou réunis et conservés pour être transmis aux descendants.
Réponse: "ne feriez-vous pas partie des Khmers Verts ? "

* Le budget pour la rénovation des jardins à la Française (voir nos échanges d'idées avec Jean-Paul SALASSE dans la vidéo)
5 - A la question : est-ce que les Travaux sur les jardins et le château de Restinclières ont fait l'objet d'une réflexion écologique ?
Première réponse " OUI quand nous avons fait les parkings, ceux-ci ont subit quelques modifications pour épargner des orchidées sauvages ".
" OUI, le choix des arbustes plantés devrait nous dispenser d'arrosage".
A ce jour, nous n'avons pu obtenir aucune garantie que ces jardins seront ouverts au public, car d'après Jean-Paul, le dénivelé pourrait faire encourir des risques aux visiteurs insouciants et irrespectueux des jardins à la Française.
Notre ressenti :
Nous sommes sortis de cette entrevue quelque peu rassurés sur la dimension culturelle de la Directrice de la MDE, mais moins confiants dans son approche analytique de la place accordée à l'humain dans notre projet.
Notre approche sur le mot culture: " Nous dirons que la culture ou la civilisation, c'est l'épanouissement de la vie proprement humaine, concernant non seulement le développement matériel nécessaire et suffisant pour nous permettre de mener une droite vie ici-bas, mais aussi et avant tout le développement moral, le développement des activités spéculatives et des activités pratiques (artistiques et éthiques) qui mérite d'être appelé en propre un développement humain. MARITAIN, Humanisme intégral, 1936, pp. 105-106."

Réduire la culture à la préservation d'un patrimoine historique issu de la féodalité ( ce beau château semblerait provenir d’un premier édifice construit sous Louis XIII, édifice dont il ne reste que très peu d’indices aujourd’hui. Le château de Restinclières a été, en grande partie, remanié au XVIIIème siècle, à la grande époque des "Folies" montpelliéraines.)
Cette position culturelle, serait comme le disait Cyrano : " Ah! non! c'est un peu court, jeune homme! " Dans notre cas, jeune dame.
Il nous semble qu'en cette période de crise ou 80 000 humains du Languedoc Roussillon sont allocataires du RSA le mode de penser devrait s'humaniser un peu plus et sortir des clichés culturels éculés.

Votre avis, aide et don en cliquant ici

La re-socialisation et la réinsertion, ainsi que l'engagement et l'appui de la Directrice de la MDE, ne dépendront, à ses dires, que des ordres qu'elle recevra des Femmes et des Hommes politiques régionaux.

P.S : (Post Scriptum ) Cette vidéo et ces images font partie, à notre humble avis, du patrimoine des citoyens; nous avons reçu quelques avertissements sur l'interdiction de les mettre en ligne sur nos blogs, mais ces avertissements n'émanant pas des dirigeants, mais des exécutants, et ayant encore confiance en leur intelligence, nous passerons outre à ces recommandations, le domaine étant ouvert à tous et non frappé du secret défense, nous vous invitons à aller le visiter par vous même, afin de constater nos dires et participer d'une manière constructive et inter-active à nos questionnements, en répondant à notre sondage en ligne. ( en cours de réalisation )

Rappel : " L’Assemblée départementale, garantie une réelle représentation de l’ensemble du département dans sa diversité.
Le Conseil général vote ses décisions au cours de sessions auxquelles le public et la presse peuvent assister.
Le public est admis pour une information directe et transparente, mais il ne peut intervenir d’une quelconque manière dans le déroulement d’une session publique.
Il ne peut interpeller directement un conseiller ou le président, manifester seul ou en groupe, etc.
Le président serait alors en droit de suspendre la séance publique.

Les choix volontaristes des Élus permettront de garantir le progrès et la solidarité pour tous les Héraultais, quel que soit leur âge, leur situation sociale ou leur origine. "

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire